Initiation à la machine

Deux ans après son inauguration, le musée Train World à Bruxelles a dépassé toutes les attentes en termes de fréquentation. La scénographie du lieu a été pensée par le dessinateur François Schuiten et plonge le visiteur dans le passé glorieux de la Belgique des chemins de fer. Petite visite en images de ce temple ferroviaire en compagnie de son auteur.

C’est le bureau d’architecture Sum project qui a conçu le nouveau bâtiment pour le compte de Eurostation, filiale de la SNCB Holding. Implanté en bordure de la place Princesse Elisabeth, le projet a porté sur la restauration des deux bâtiments historiques de la gare (datant de 1887 et 1920), la construction de nouveaux halls d'exposition et la restructuration des espaces publics adjacents ainsi que des infrastructures ferroviaires.

La phase d’élaboration et de construction du nouveau musée, accueillant les principales salles d'exposition, a complètement intégré les directives liées à la scénographie pour laquelle François Schuiten a travaillé pendant plus de 10 ans

On y découvre notamment la locomotive T12 Atlantic, le modèle 12004. Elle est la seule survivante des modèles mis en service en 1939 et la star de l’album "12 La Douce" de François Schuiten. La Type 12 fut conçue par l'ingénieur belge Raoul Notesse à partir d'une 222 de la Canadian Pacific Railways et son carénage a été dessiné par le designer français André Huet.

Plus qu’un musée, Train World constitue un récit, une succession de décors qui entraîne les visiteurs dans ce que François Schuiten préfère décrire comme un opéra, une invitation à l’imaginaire. Le résultat est le plus souvent grandiose !